La mission de la femme

La mission de la femme

Notre civilisation occidentale est masculine, toute ordonnée aux valeurs masculines : froide objectivité, raison, puissance, efficacité, rivalité. C’était le choix de la Renaissance. Il impliquait le refoulement des autres valeurs, irrationnelles, subjectives, sentiments, émotions, relation personnelle. En même temps, et cela n’est pas un hasard, c’était le rejet de la femme hors de la vie publique et de la culture, dans l’intimité du foyer. De là vient l’étonnant contraste entre le prodigieux essor des sciences et de la technologie et la dégradation de la qualité de la vie, qui est affaire subjective et affective. L’homme s’intéresse davantage aux choses et à la mécanique, la femme aux personnes. L’homme a construit un monde des choses, une machine perfectionnée, et la personne souffre, elle se sent manipulée elle-même comme une chose, pièce d’une machine impersonnelle. Qui pourra parer à ce malaise ? Peut-être la femme. Depuis un siècle elle lutte pour prendre sa place dans la civilisation. Mais, pour cela, elle a dû se glisser dans le moule de cette société masculine, s’y adapter. Elle a prouvé qu’elle en était capable. Mais si, maintenant, son influence propre s’affirmait, ne pourrait-elle pas guérir notre civilisation de son malaise en y apportant ce qui lui manque, le sens de la personne ? Telle est la question que se pose le Dr Tournier dans ce livre, et qu’il pose comme dans tous ses livres, non d’une façon théorique, mais concrète, au fil de ses propres expériences, dans sa vie personnelle, dans sa vie conjugale, et dans sa longue carrière de médecin de la personne où il a recueilli tant de confidences sur le malaise féminin.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

,

EPUB PDF